LES ECONOMIES DU REVERSIBLE

Pertuis Froid | Climatisation

Vous connaissez le radiateur électrique, mais connaissez-vous le radiateur réversible ?


La différence est simple:

  • un radiateur électrique fonctionne avec des résistances
  • un radiateur réversible n’a aucune résistance
Ces 2 systèmes n’ont donc rien à voir si ce n’est de chauffer un bâtiment.
Leurs avantages et inconvénients sont multiples.
Un radiateur avec ou sans résistance, une différence essentielle:

Le radiateur ELECTRIQUE :

Il se reconnaît facilement: 2 fils, un bleu et un rouge, on branche et cela fonctionne: de la chaleur s’échappe de la résistance: ce radiateur fonctionne par effet Joule.
Définition du dictionnaire: Un Watt donne un Joule par seconde, (unité de chaleur). c’est une petite unité de chaleur: on achète des KWh a EDF, ce qui donne des Kj.
Il peut être un simple convecteur, un radiant, un accu, bain d’huile ou “a inertie”, tous ont le même rendement car tous sont à résistance.
Un radiateur électrique économe serait un radiateur qui donnerait un joule en ne consommant que 1/2 Watt par exemple, mais dans ce cas il faudra ré-écrire une bonne partie des lois physiques et tous les dictionnaires qui seront devenus dépassés. Il y a très peu de risque que l’on change des lois fondamentales de physique vieilles de plus de 100 ans!
En conséquence ne croyez pas que votre consommation diminuera significativement en remplaçant des radiateurs électriques par d’autres plus récents, plus jolis ou de telle ou telle fabrication, ou encore avec ou sans lave ou briques réfractaires. On peut espérer jusqu’à 5% maximum d’économies d’un procède à l’autre.
En revanche tous ont une installation simple et a la portée de chacun.


Le radiateur REVERSIBLE :

Il se reconnaît facilement aussi: il est installé à la fois dans et hors de la maison.
Il fonctionne par compression de chaleur solaire de l’atmosphère: un Watt donne 3 ou 4 joules/seconde.
Il peut être un radiateur ou une climatisation réversible murale, intégrée en plafond avec gaine ou “en allège” c’est a dire d’apparence radiateur habituel.
L’installation est complexe et un professionnel est très recommandé.


L’effet Joule : qu’est-ce que c’est ?

C’est le principe de base du radiateur électrique avec résistances.
Le fait de faire passer du courant électrique dans un métal suffit pour qu’il s’échauffe: c’est l’effet Joule: c’est le moyen le plus simple mais le plus cher pour se chauffer.
C’est la raison pour laquelle les oiseaux aiment rester sur les fils électriques pendant les jours les plus froids pour se réchauffer leurs petites pattes. EDF a des pertes importantes par effet joule dans ses lignes électriques, mais c’est ainsi.

Un fusible électrique fonctionne grâce au même principe: le fin filament qui reçoit trop de courant, trop d’intensité dit-on, va chauffer tellement qu’il va fondre et le courant ne passe plus.


Connaissez-vous les objets qui consomment beaucoup de courant ?

En général tout ce qui chauffe consomme beaucoup de courant.

Faibles consommations :
Ce qui consomme peu fonctionne éventuellement sur des piles, comme des radios, des jouets d’enfants, des téléphones, des pendules, des jouets téléguidés, des visseuses sans fil, ...
Mais on ne se brûle pas en touchant une pendule ou un téléphone. Cela ne chauffe pas.

Grosses consommations :
Avez-vous vu un grille pain fonctionnant avec des piles ? Une cafetière sur pile ? Un fer a repasser (même de voyage) sur pile ? Impossible pour tout ce qui chauffe.
Tous ces appareils fonctionnent avec des résistances, tout comme les radiateurs électriques. Vous comprenez pourquoi le chauffage étectrique avec des résistances vous coûte cher.
Exemple: une voiture téléguidée avec des lumières qui s’allument et faisant des vrais bruits de voitures par des petits haut-parleurs arrive à fonctionner sur des piles alors qu’un simple fer à repasser qui n’avance pas tout seul, qui n’a pas de télécommande, ni haut-parleurs ne fonctionne pas sur piles.
A priori on peut en déduire que tout ce qui a des ampoules, des haut-parleurs, des moteurs, etc ... peut fonctionner sur une petite quantité d’énergie comme des piles et est donc économique en énergie.

Les résistances sont ruineuses: l’effet joule c’est ruineux en énergie.
Donc les radiateurs a effet Joules ( à résistance) sont ruineux en énergie aussi.

Restait à mettre au point un radiateur sans résistance…
On arrive dans le domaine du réversible & des pompes à chaleur.


Qu’est-ce qu’ une “POMPE A CHALEUR” ?


Qu’est-ce qu’un chauffage réversible?
C’est une sorte de pompe à chaleur.

Comment ça marche?
C'est très simple.
Rien à voir avec un radiateur électrique même s’il faut un peu de courant pour le faire tourner, ainsi que toutes les chaudières fuel ou gaz: sans électricité tout s’arrête dans tous ces systèmes.
Le groupe à l'extérieur est chargé de récupérer les calories solaires dans l'air, vous savez sans doute, qu'il y a toujours des calories jusqu'à la température de -273°C; là, il n'y a plus de vie du tout. Donc des calories en hiver, on est sûr d'en avoir toujours suffisamment. (limite garantie -15°C par les constructeurs ).

Ces calories vont être récupérées sur un échangeur, puis concentrées par le compresseur. Vous savez que quand on comprime de l'air, il se réchauffe rappelez vous le principe de la pompe à vélo (et ça marche même si on gonfle un pneu en plein hiver). Cette chaleur naturelle va être véhiculée par des liaisons à travers le mur de votre maison, elle va arriver à la console intérieure et réchauffer un serpentin qui fait office de radiateur.
D’où le nom de radiateur réversible.

Ce système revient moins cher car il ne fait que prendre de la chaleur là où elle est, et il la pousse de quelques mètres dans la maison. En soit, cela n’a rien de nouveau: sur notre planète il revient moins cher de déplacer que de fabriquer. Pour tout il en est ainsi.

Combien coûte de déplacer un stylo par rapport à fabriquer ce stylo ?
Combien coûte de déplacer un téléphone par rapport a fabriquer ce téléphone?

Pour la chaleur c’est pareil, même si on ne voit rien!
Cela revient moins cher de pousser la chaleur à travers un mur sur quelques mètre plutôt que la fabriquer avec du fuel ou du gaz par exemple. On le sait tous, mais comme la chaleur ne se voit pas, (on peut se brûler en attrapant un plat trop chaud, on ne voit rien!) on n’y pensait pas. Et le fait de le voir ou pas ne change rien à ce principe de transport de matière ou d’énergie.

Nous sommes tous comme St Thomas: on ne croit que ce que l’on voit.
Depuis l’homme préhistorique il fallait une flamme : on savait que l’on pouvait se brûler, que c’était très chaud, mais par “dilution” on obtenait du tiède... Maintenant on fait le contraire : c’est beaucoup plus moderne et cela dérange énormément les habitudes, mais les raisons économiques et écologiques viendront à bout des inerties des pays les plus traditionalistes : le progrès ne s’arrête pas : le progrès se fera sans eux, qui resteront à se ruiner avec des énergies anciennes.


précédent suivant





FlecheHaut de pageFleche